Mythes financiers courants et six mesures à prendre pour améliorer ses finances

Ne laissez pas des mythes courants en matière de finances vous empêcher de poursuivre vos objectifs. Ce n’est pas parce qu’une idée est largement répandue qu’elle est vraie. Certaines de ces idées fausses pourraient entraver votre réussite financière.

Mythe no 1 : Les stratégies de gestion des liquidités s’adressent uniquement aux riches.
Au contraire, tout le monde peut tirer parti de stratégies financières de base, comme l’établissement d’un budget ou d’un programme de placement périodique et la gestion des dettes.

Mythe no 2 : Je suis trop jeune pour planifier mes finances.
Il n’est jamais trop tôt pour commencer. Même les enfants peuvent profiter de stratégies simples pour gérer leur argent.

Mythe no 3 : Planifier son avenir se résume à planifier sa retraite.
La planification de votre retraite est certainement importante, mais il est aussi essentiel, pour votre avenir financier et celui de votre famille, de prendre des mesures pour réaliser vos autres objectifs, par exemple acheter une maison, lancer votre entreprise, payer les études postsecondaires de votre enfant ou assurer la sécurité financière de votre famille advenant votre décès ou votre invalidité.

Mythe no 4 : Votre couverture d’assurance vie doit correspondre à cinq fois votre salaire.
Pas nécessairement. La couverture d’assurance vie dont vous avez besoin dépend de votre situation personnelle et des besoins financiers de votre famille.

Mythe no 5 : Tout le monde doit épargner 10 % de son salaire en vue de la retraite.
Il s’agit d’une bonne règle empirique, mais le pourcentage réel dépend de votre situation et de vos objectifs. Si vous commencez à épargner pour votre retraite alors que vous êtes encore jeune, 10 % peut être suffisant. Par contre, si vous êtes plus âgé, vous devrez peut-être mettre de côté des sommes beaucoup plus importantes. N’oubliez pas toutefois que n’importe quel montant épargné vous sera utile pendant la retraite.

Mythe no 6 : À la retraite, j’aurai seulement besoin de 75 % de mon revenu d’avant la retraite.
On estime généralement que le revenu de retraite doit correspondre à au moins 75 % du revenu précédant la retraite; cependant, de nombreuses personnes auront des besoins plus grands compte tenu du mode de vie auquel elles aspirent.

Suivez les six étapes ci-dessous pour améliorer votre situation financière :

1. Fixez-vous des objectifs.
Réfléchissez à la raison pour laquelle vous épargnez. Une nouvelle maison, les études postsecondaires de vos enfants, votre retraite — il vous sera plus facile de garder le cap si vous vous fixez des objectifs clairs et un échéancier précis pour les atteindre.

2. Dressez un plan de dépenses.
Commencez d’abord par analyser vos revenus et vos dépenses. Consultez votre chéquier ou vos relevés bancaires. Une fois que vous aurez déterminé où va votre argent, vos allons dresser votre plan de dépenses. Veillez à affecter une partie de vos fonds à l’épargne.

3. Calculez votre valeur nette.
Votre valeur nette, soit vos actifs moins vos dettes, vous fournit à tout moment un instantané de vos finances. Comme votre valeur nette change constamment, il est nécessaire de la recalculer annuellement ou chaque fois que votre situation financière change de façon marquée.

4. Constituez-vous un fonds d’urgence.
Si vous n’êtes pas préparé, une dépense imprévue peut causer beaucoup de dommages à vos finances. Conservez, dans un compte facilement accessible et ne comportant aucune pénalité de retrait, assez d’argent pour couvrir vos frais de subsistance pendant une période minimale de trois à six mois.

5. Remboursez vos dettes.
Rembourser vos comptes de carte de crédit à intérêt élevé représente une économie automatique, puisque vous n’avez plus d’intérêts à payer une fois votre solde liquidé. Une fois vos comptes de carte de crédit réglés, déposez vos fonds supplémentaires dans un compte d’épargne ou de placement.

6. Adoptez une stratégie de placement.
Composer votre portefeuille en fonction de vos objectifs, de votre tolérance au risque et de votre horizon de placement. Vérifiez le rendement de votre portefeuille au moins une fois l’an et apportez les changements nécessaires à la répartition de votre actif.

Cette publication du blogue est rédigée à titre informatif seulement et n’est pas conçue et ne doit pas être considérée comme une source de conseils professionnels. Adressez-vous à votre représentant de BMO pour obtenir des conseils professionnels concernant votre situation personnelle ou financière. Le contenu de ce rapport provient de sources jugées fiables, mais BMO Groupe financier ne peut toutefois pas garantir son exactitude ou son exhaustivité. BMO Groupe financier ne s’engage pas à vous prévenir des changements apportés à l’information fournie. Tous droits réservés. La reproduction de ce rapport sous quelque forme que ce soit ou son utilisation à titre de référence dans toute autre publication est interdite sans l’autorisation expresse écrite de BMO Groupe financier. MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Keywords: